Web_A5_Orgasme_Violon

Petites pièces drôles et cruelles sur l’art de se passer à côté.

Ven. 08/03 à 20h

Salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville

10€ / Art 27 (Réservation souhaitée)

 

Cinq petites pièces drôles et cruelles, où ils et elles ont 20, 30 ou 40 ans, mais, malgré les âges, c’est toujours la même histoire !

Entre délires obsessionnels à la Woody Allen et vertiges existentiels à la Jim Jarmusch, un voyage tendre, comique et jouissif dans les méandres de nos relations amoureuses.

 

De Philippe Beheydt, avec Emmanuel De Candide et Laura Fautré.

Avec le soutien du Service Provincial des Arts de la Scène, des Tournées Art et Vie et de la Maison Culturel d’Ath.

 

La presse a adoré ! 
★ Orgasme et violon raconte les corps à cœurs, les prémices, les commencements divins puis l’habitude, le mensonge, la déception inévitable qui pointe dans les beaux débuts de la drôle fin. C’est juste, bien vu, parfois drôle, parfois pathétique. (…) Emmanuel De Candido et Laura Fautré mettent tout le leur : lui en pile électrique, en timide menaçant ou en mari d’abord indolent ; elle en jeune femme pétulante, sûre d’elle-même, en jeune biche effrayée, noceuse malhabile ou jouisseuse coupable. Fusionnels dans leur jeu, ils sont les seuls à former un vrai… couple (L’Echo)
★ L’autre, une énigme insoluble… Attention, humour grinçant ! Avec une lucidité impitoyable, Philippe Beheydt traque des personnages piégés par leur égocentrisme. Ses dialogues nerveux et percutants (…) offrent aux acteurs quelques morceaux de bravoure. Emmanuel De Candido souffle le chaud et le froid, avec une candeur désarmante. Et Laura Fautré jubile en distillant un chapelet d’injures haut de gamme. Dirigés avec précision par Olivier Lenel, ils ne forcent jamais la note. (Demandez le Programme)
★ Il faut saluer le metteur en scène, Olivier Lenel, pour son travail d’orfèvre. Au service d’un texte doux amer sur le couple et ses mille et une astuces pour ne jamais se comprendre, la mise en scène fait évoluer avec légèreté les deux personnages de saynètes en saynètes. (…) Orgasme et violon est une pièce vraiment réussie. Et la salle hilare en est la meilleure des preuves. (Le Suricate Magazine)
★ Orgasme et violon est drôle parce qu’on s’y reconnait. Et c’est exactement pour la même raison que certaines scènes nous brisent le cœur… (Moustique)